Agripunk

La vallée qui se bat

 QUI SOMMES-NOUS ?

 Caché dans la vallée de L'Isola ad Ambra, dans la province d'Arezzo en Toscane, en Italie, se trouve Agripunk, une organisation sociale à but non lucratif qui a contribué à la fermeture d'un élevage intensif de dindes qui envoyait trente mille dindes à abattre tous les mois.

 Après la fermeture de la ferme, nous avons occupé le site qui compte de nombreuses maisons, ateliers, espaces communs, cabanes et 27 hectares de terrain. Nous avons créé un refuge pour animaux autrefois élevés dans une optique de rentabilité, au sein duquel nous organisons une série d'activités artisanales et d'activités sociales, culturelles et éducatives.

En 2015, nous sommes devenus un refuge multi-espèces et un centre social. Nous avons passé un contrat avec le propriétaire. Après avoir loué pendant six ans, nous sommes maintenant en mesure de faire une offre pour acheter la propriété. Si nous ne pouvons pas acheter, nous serons expulsés avec les nombreux animaux qui y vivent, comme expliqué dans cet article: https://agripunkblog.blogspot.com/2021/05/comunicato-importante-ancora-chiamat.html

 C’est pour cette raison que nous lançons la campagne #agripunkbenecomune car Agripunk est à tout le monde et il faut que ça continue !

A Valdambra, nous nous organisons pour essayer de maintenir notre mode de vie et essayer de le diffuser dans tout le pays, car il y a encore énormément d'autres fermes qui font littéralement de l’argent sur le dos d'animaux emprisonnés à l'intérieur, immobilisés, enchaînés, exploités et tués simplement parce qu'ils sont d’une espèce différente de la nôtre.

 Nous savons déjà que l'élevage industriel détruit des écosystèmes entiers, et avec eux, toutes les formes de vie sur notre planète. De plus:

- Il contribue grandement à l'émission de gaz à effet de serre qui modifient le climat, tels que l'ammoniac, le dioxyde de carbone et les particules.

- Il empoisonne les écosystèmes fluviaux et forestiers en rejetant des eaux usées liquides.

- Il défigure l'environnement et la campagne avec la circulation des poids lourds et la production constante de nombreux types de déchets.

- Il favorise la propagation de maladies animales qui passent d'une espèce (spilllover) à une autre, entraînant des épidémies et des pandémies contre lesquelles il faut lutter de plus en plus.

- Il favorise une forme de discrimination et de domination sur les autres espèces qui partagent la terre avec nous (spécisme).

- Il rend impossible et insalubre toute activité à proximité de ces fermes.

- Il produit des "aliments" nocifs qui font un usage intensif de médicaments, d'antibiotiques, de traitements antiparasitaires et d'aliments qui ont été médicamentés et génétiquement modifiés afin de permettre aux animaux d'être maintenus dans des conditions de surpopulation incompatibles avec leur droit à la liberté et avec les besoins et les caractéristiques de chaque espèce, y compris les humains.

- Elle est incompatible avec le développement d'une économie circulaire basée sur des pratiques agricoles traditionnelles, avec des produits agricoles de haute qualité, avec le tourisme et le respect de la nature, notamment à la lumière du réchauffement climatique de plus en plus préoccupant au niveau global, et des catastrophes environnementales qui en découlent.

 - À mesure que l'élevage industriel se développe, il décourage les personnes désireuses de s'installer à la campagne pour développer leurs propres activités.

 « Nous sommes tous des animaux, chacun avec sa propre nature et ses propres variétés » 

Cette diversité ne doit pas être utilisée pour décider qui a le droit d'exister et qui n'en a pas – ces différences doivent être les choses qui nous unissent et nous permettent de vivre ensemble sur cette terre.

 QU’EST-CE QU’ON PEUT FAIRE POUR AIDER ?

- Participez à la campagne, individuellement ou avec votre collectif, réunion, association ou ONG, et inscrivez-vous avant le 15 septembre sur : agripunkbenecomune@riseup.net

- Participez au bombardement postal du 17 septembre au 17 octobre. Une fois inscrit, nous vous enverrons le texte à utiliser et les adresses pour écrire à partir du 16 septembre.

- Vous pouvez également ajouter les adresses de votre mairie (commune en Italie), conseils régionaux et provinciaux afin de demander que votre région puisse rejoindre la lutte contre l'élevage industriel. De cette façon, nous atteignons le plus de monde possible au niveau local.

- Diffusez l'actualité de cette campagne le plus largement possible afin d'inciter le plus de personnes à s'inscrire.

- Donnez généreusement au crowdfunding :

Virement banquaire : (IT11P0501802800000012165098 bic / swift CCRTIT2T84A int. Agripunk onlus causal "Agripunk bene comune" ou voir :  www.agripunk.com pour le lien Paypal

 AGRIPUNK est un projet collectif, et c’est aussi le VOTRE.

AGRIPUNK est prêt à résister à toute tentative d'expulsion.

 Ils doivent entendre notre message haut et fort : Agripunk résiste, car pour nous, la seule ferme acceptable est celle qui n'a que des animaux libres.

 La survie de nombreuses espèces dépend de notre volonté collective d’amorcer des changements significatifs et de les mettre en pratique. Mais , nous savons qu'il ne reste plus beaucoup de temps pour agir... alors faisons-le maintenant ! 

Ça commence ici!

17-08-2021